A propos de moi

Mon parcours, la diachronie de ma parole, c’est d’abord 20 ans d’expérience de cadre dirigeant en finance et en technologie dans de grandes entreprises françaises ou américaines, une bifurcation clé de la vie, et alors 10 ans de transformation pour conquérir le savoir de l’inconscient structuré comme un langage, 3 ans d’exercice en cabinet et maintenant 1 an de jeune comédien auteur-interprète au théâtre ! Je réalise aujourd’hui combien c’est un sacré parcours et comment le « wo es war soll ich werden » de Freud résonne là. 

Enfance d’apparence ordinaire dans une famille modeste de Paris et de l’est de la France, 3ème d’une fratrie de quatre. Au début, une croyance éperdue dans la science et l'adoration du « Veau d’Or » m'entraînent vers un baccalauréat scientifique et un diplôme d’ingénieur en électronique. Attraits pour la philosophie et le « parle-être » lacanien écartés au lycée. Première partie de vie professionnelle en tant que haut cadre dirigeant dans la technologie, le conseil, le management et la finance. 

Début de parcours en complète opposition avec mon désir inconscient. Derrière cette course effrénée aux "imagos" des temps modernes, très tôt la vie et ses questions existentielles m'interpellent au-dedans à mon insu. Mais je suis capté comme beaucoup d’autres par les discours du capitaliste et de l’universitaire, pris comme autant de promesses de bonheur, bien-être, savoir et mérite, ayant souvent à terme des effets à l'inverse de ceux escomptés. 

Au cours de ces années, beaucoup de très bons moments, de belles rencontres et de brillants succès ! Mais la réalité est une force de rappel irréductible et la révolte gronde quand les faits s'opposent au discours. L’écart avec ce qui réellement m’anime croît tous les jours. Je mets pieds, côtoie et cautionne, manque de sens, d'attractivité, d'engagement, insatisfaction, rivalités, souffrances, colères, conflits, « burn-outs », « bore-outs », dépressions, violences et parfois pire. 

 

Pas moyen d’y trouver mon compte, pas moyen de trouver un sens à tout cela. Alors quoi espérer dans ce contexte ? Se résigner à un stoïcisme forcené ? Porter une charge d’attentes sans cesse plus lourde ? Se fixer des objectifs à atteindre toujours plus ambitieux ? Tomber dans l'hédonisme, la méditation, le renoncement, la superficialité, la rébellion, la lutte ?

 

En 2011, les circonstances de la vie me conduisent à démarrer l'extraordinaire voyage de découverte de l'inconscient. Je distingue nettement deux périodes d’évolution. 

Une première avec un travail de face à face. Une PIP ? Psychothérapie d’Inspiration Psychanalytique. Pendant longtemps, trop, selon moi (mea culpa), lentement faire, à petits pas, pour… du mieux oui, et puis du pire ? Tenter d’accepter, se résigner à vivre avec seulement le principe de réalité ? Continuer à en subir les conséquences sans réellement connaître l’inconscient ?

Puis une seconde période, par le travail sur le divan : dire la vie, les rêves, les traits d’esprit. Alors là, tout change, plus ou moins vite mais pour longtemps ! De rêves et résistances à rêves, découvertes et consistances. Plus vite alors, rêves, dire et fulgurances. Chaque jour un nouveau pas me propulse en avant. Les trouvailles s’enchaînent. À la fin, la « parole véritable » de l’inconscient structuré comme un langage, intelligente, drôle et créatrice, finit par passer sans cesse !

Il y aura eu beaucoup d’heures de travail, et beaucoup (trop) de lectures. Marques très spéciales pour Jacques Lacan. Sigmund Freud et Moustapha Safouan. Des auteurs renversants, Lao Tseu, Héraclite, Nietzsche. D’autres philosophes du passé et les métaphores de la mythologie grecque. Même Stephen Hawking, les trous noirs et Raymond Devos réunis dans la matière à rire ! 

En fait, au-delà de tout, l’enseignement et la pratique des fondateurs du Cercle Psychanalytique de Paris - je nomme Guy Massat et Jan-Edouard Brunie - la connaissance du nœud borroméen, la pratique de la psychanalyse en mode hypnotique et celle du Khât (parole du subitisme dans le Taoïsme). Alors ça accélère fort. Surtout pour moi, qui déjà avant, roulais en Ducati en selle sur un 2 temps ! 

En 2019, après 9 années d’expérience, évolution, apprentissage, conjuguant difficultés, contestations, résistances, drôleries, oublis, surprises, extases, toute la vie a changé autour de moi. 

Je complète ma formation par l'apprentissage de l'hypnose ericksonienne et je décide d’ouvrir mon cabinet à Chatou, autour de ma capacité d'accès et de ma connaissance de l'inconscient structuré comme un langage. En lien avec la société civile, je me lance dans l'écriture, le théâtre et la prise de parole sur les sujets qui me touchent. 

Je suis psychanalyste et praticien en hypnose de "l'inconscient structuré comme un langage". Créateur d'effets ("créateur des faits") libérateurs dans ma pratique. Il y en a très peu. Impossible de convaincre quiconque du côté du conscient. Cela n'est d'ailleurs pas mon intention. Avis à forger par l'expérience sur le divan à mes côtés.

Bienvenue. Que puis-je faire pour vous ?

  • Formation Psychanalyste au Cercle Psychanalytique de Paris 

  • Diplômé de l'Arche Hypnose de Paris en hypnose ericksonienne

  • Membre de l'association l'@psychanalyse

  • Comédien auteur-interprète

  • 10 ans de formation, expérience et pratique

BernardJaeck_edited.jpg